Pourquoi un Musée du Sourire

Le Musée du Sourire est né un jour de 1996. Je dirigeais alors la revue littéraire et artistique Cargo dont le dernier numéro portait sur la guerre. Images d’écorchés, paysages désolés, approches vertigineuses du vide… J’ai ressenti le besoin de porter mon regard sur des œuvres véhiculant la force d'une émotion positive. Avant tout, la surprise, la joie, la beauté, à la fois dans la grâce et la gravité. Un objectif devenu un leitmotiv : faire aimer l'art d'une façon ludique au plus grand nombre.
 

Le Musée du Sourire participe à la Museum Week 2018

Du 23 au 29 avril 2018, pour la 5e année consécutive, le Musée du Sourire participe à la Museum Week sur les réseaux sociaux. Le thème 2018 est "vivre ensemble" et "citoyenneté". Les thèmes journaliers sont #WomenMW (lundi 23 avril), #CityMW, #HeritageMW, #ProfessionMW, #KidsMW, #NatureMW, #DifferenceMW. En 2017, le thème portait sur les femmes #WomenMW. La photographe-vidéaste Mireille Loup avait été mise à l'honneur sur Twitter tout au long de la semaine.
www.museum-week.org
 

Prix Littéraire du Sourire 2018

Depuis sa création en 1996, le Musée du Sourire organise un Prix Littéraire du Sourire. Concours de nouvelles, de définitions, de poésies... Actuellement, le Musée du Sourire est partenaire de l'opération "Drôle de sourire" en 2017-2018, un concours d'écriture qui s'adresse à tous, sur le thème du sourire, jusqu'au 17 janvier 2018. L'événement est piloté par la Ville de Senlis (OIse). C'est donc avec le visuel d'une gargouille au drôle de sourire que les enfants et adultes sont invités à imaginer une histoire merveilleuse. Découvrez le réglement.
 

Aux origines du musée...

Quand le sourire est-il apparu dans l'Histoire de l'art ? C'est en imaginant un parcours de mes 10 plus beaux sourires au musée du Louvre que j'ai eu l'idée de créer ce musée imaginaire, avec pour fil conducteur, le sourire. Chez l'Intendant sumérien de Mari, le sourire exprime t-il le pouvoir, le bien-être ou la tyrannie ? Pourquoi le sourire a t-il disparu des représentations au Moyen-Age ? Léonard de Vinci se serait-il exercé toute sa vie à tenter de saisir l'éphémère mouvement de l'âme ?