L'Histoire de l'art pour les nulissimes et ses sourires

sourire du bernin dans l'histoire de l'art pour les nullissimes« Pour moi, il n’y a pas de passé ni d’avenir en art », affirmait Pablo Picasso pour qui les artistes qui ont vécu à d’autres époques n’est pas un art du passé. « Peut-être est-il plus vivant aujourd’hui qu’il ne l’a jamais été. » C’est la tension dialectique avec les maîtres anciens qui a conduit le Catalan aux plus radicales des innovations. L’histoire de l'art est ainsi jalonnée de ces « trouvailles », fruits d’une maîtrise technique exemplaire mêlée à une intelligence du sensible. L'ouvrage a été l'occasion de faire émerger les plus beaux sourires de l'histoire de l'art, de L'Intendant de Mari (2400 av JC) à Sumer - conservé au Musée du Louvre, à La Joconde (vers 1503-1506) de Léonard de Vinci bien sûr, aux sourires du street artist français Invader, entre autres.

> Commander "L'Histoire de l'Art pour les nullissimes" (Editions First) sur www.amazon.fr