Bernard Rancillac

Le photographe Gilles Caron est l'auteur de l'une des images les plus emblématiques de Mai 68, ­ celle de Daniel Cohn-Bendit hilare face à un CRS près de la Sorbonne. Sa célèbre photographie a été utilisée sur deux affiches, «Nous sommes tous des Juifs Allemands» et «Nous sommes tous indésirables». La première est une création de Bernard Rancillac, la deuxième, sur une proposition à l'atelier populaire des Beaux-Arts de Gérard Fromanger. C'est cette dernière version qui a intégré en Mars 2018 la Collection du Musée du Sourire. L'atelier populaire mis en place à l'école détait dirigé par le peintre Guy de Rougemont Le sourire de Daniel le Rouge aux yeux pétillants saisis dans l'instant de la révolte...