Pourquoi sourit-on ?

Le sourire est un signal muet de sociabilité : généralement signe d’apaisement, il informe sur l’absence d’agressivité. Pour le naturaliste anglais Charles Darwin (1809-1882), le sourire s’explique par le principe dit « des habitudes utiles » : « dans la joie, on pousse naturellement des cris, le cri exige la bouche ouverte et la bouche ouverte exige à son tour les contractions en question qui se produisent à l’état faible dans le sourire ».